Communiqué de presse | Plan Lumières 4.0 : Les autoroutes wallonnes entrent dans le futur

Publiée le :
15 mars 2019
Communiqué de presse | Plan Lumières 4.0 : Les autoroutes wallonnes entrent dans le futur

sofico-resize200x86.pnginfra-spw-resize200x86.jpg

Communiqué de presse

Plan Lumières 4.0 : Les autoroutes wallonnes entrent dans le futur

Verlaine, le 13 mars 2019 - Le Ministre wallon de la Mobilité, Carlo DI ANTONIO et la SOFICO, Société wallonne de Financement Complémentaire des infrastructures, viennent d’attribuer le contrat de conception, modernisation, financement, gestion et maintenance des équipements d’éclairage public des grands axes (auto)routiers de la région wallonne, au consortium LuWa composé de Citelum (mandataire), Luminus, CFE et DIF.

Le « Plan Lumières 4.0 » d’une durée de 20 ans, sera réalisé sous forme d’un PPP (partenariat public privé). Le contrat prévoit la mise en service progressive du nouvel éclairage courant du deuxième semestre 2019 et la rénovation des infrastructures du réseau en LED, soit environ 100 000 points lumineux, durant les 4 premières années.

« Grâce aux nouvelles sources lumineuses, à savoir les LED, ainsi qu’à un éclairage dynamique rendu possible par les nouvelles technologies, ce plan contribuera à assurer un meilleur service aux usagers et à réduire de manière significative la facture énergétique avec une baisse de consommation de près de 76 % » souligne Carlo DI ANTONIO.

 

Les premières autoroutes intelligentes et connectées d’Europe

Pour répondre à tous les cas d’usages possibles, les points lumineux seront équipés de différents systèmes de télégestion et de plusieurs types de capteurs. Le réseau entièrement connecté et intelligent permettra une modulation de l’intensité lumineuse selon le trafic et les différents cas d’usage ainsi qu’une prise en main à distance via le nouveau centre PEREX, centre de gestion et de surveillance du trafic situé à Daussoulx (province de Namur), en cas de nécessité : conditions météorologiques, présence de chantier, accidents…

Une application IoT (Internet of Things / Internet des Objets) basée sur la plateforme de gestion de l’espace urbain MUSE®, permettra à la SOFICO d’implémenter de nouveaux services (vidéoprotection, signalisation lumineuse tricolore, bornes d’accès, panneaux à messages variables...), de piloter leur fonctionnement et de mesurer la consommation énergétique de l’éclairage. Préfigurant le développement du véhicule autonome, le Groupement LuWa déploiera également sur l’ensemble des autoroutes et échangeurs, des Unités Bord de Route (UBR) intégrant en plus du capteur de trafic Bluetooth, la toute dernière technologie V2X (Vehicle-toeverything) destiné à la communication avec les véhicules connectés. Les autoroutes wallonnes deviennent ainsi les premières autoroutes connectées d’Europe, prêtes pour l’accueil des futurs véhicules autonomes.

 

Un éclairage optimisé, économe et respectueux de l’environnement

Le plan de rénovation comprend le remplacement des lampes sodium obsolètes ainsi que la modernisation des infrastructures d’éclairage : transformateurs, cabines d’alimentation électriques, lignes de distribution et candélabres, sur un périmètre de 2 700 kilomètres d’autoroutes et de routes nationales (dont 400 kilomètres d’échangeurs), ainsi que sur les parkings des aires autoroutières et sur les parkings de covoiturage. Le choix s’est résolument porté sur l’utilisation de matériels pérennes et durables du point de vue de leurs cycles de vie et de leur recyclage.

Le remplacement par des luminaires LED, moins consommateurs d’énergie et à la durée de vie supérieure, couplé à un système de variation d’intensité lumineuse, permettra à terme, de réaliser 76% d’économies d’énergie, soit d’éviter 166 000 tonnes d’émissions de CO2, et de réduire la pollution lumineuse. Ce nouvel éclairage qui intègre la préservation des zones naturelles et de la biodiversité, participera ainsi à la mise en oeuvre du Plan de transition écologique Wallonie#Demain, porté par le Ministre de l’Environnement et de la Transition écologique Carlo DI ANTONIO.

 

Les utilisateurs et la sécurité au coeur du projet

Les travaux effectués majoritairement de nuit, minimiseront la gêne des conducteurs tout en assurant la sécurité des équipes d’intervention. À terme, l’objectif est d’atteindre un taux de disponibilité des équipements de plus de 99% et de délivrer une qualité de service et d’exploitation irréprochable.

À travers la réhabilitation et la remise aux normes du réseau d’éclairage autoroutier, c’est toute la sécurité de la région qui sera optimisée. Les luminaires LED haute performance choisis, offriront un rendu des couleurs plus précis pour une visibilité, un confort et une sécurité des usagers nettement améliorés.

Les niveaux d’éclairement seront hiérarchisés selon les différents types d’axes routiers et seront modulés selon les situations : échangeurs qui s’illuminent à l’arrivée d’un véhicule, lumière avertissant un conducteur à contre-sens, intensité lumineuse accentuée lors d’une mauvaise météo…

 

Une forte dimension humaine, sociale et économique

Avec ce projet ambitieux, la Wallonie se positionne comme un modèle d’insertion sociale et d’emploi : 400 nouveaux postes créés, 100 000 heures de formation organisées avec les Missions Régionales pour l’Emploi (MIRE), une partie du montant des Redevances de Disponibilité Brutes, reversée aux entreprises d’insertion et recrutement de personnels via des Entreprises de Travail Adapté.

Ce projet représente un budget de 600 millions d’€ sur 20 ans, financé par la SOFICO. Il permettra donc de remplacer l’ensemble du système d’éclairage et de le rendre beaucoup plus performant avec une enveloppe budgétaire identique à celle aujourd’hui consacrée à ce poste.

Dans le cadre de ce projet, la SOFICO bénéficiera de l’assistance du Service public de Wallonie (SPW) pour les missions techniques liées au projet.

Ce Plan Lumières 4.0 est une des étapes d’un vaste plan ITS (système de transport intelligent) actuellement mis en place par la SOFICO pour développer les autoroutes « intelligentes » de demain.

 

A propos de la SOFICO

La Société wallonne de Financement complémentaire des Infrastructures (SOFICO) a été créée en 1994 par le Gouvernement wallon.

Elle réalise les chaînons manquants du réseau européen de transport routier et fluvial qui traverse la Wallonie.

Elle est également maître d’ouvrage du réseau routier structurant qui regroupe l’ensemble des autoroutes de Wallonie et ses principales nationales, soit environ 2.300 kilomètres de voirie. Elle finance, entretient, réhabilite et gère ce réseau, notamment grâce aux recettes de la redevance kilométrique. Elle bénéficie pour cette mission de l’assistance technique du SPW Mobilité et Infrastructures. Pour faire face à la nécessité de fluidifier un trafic de plus en plus congestionné aux portes des grandes villes, la SOFICO favorise l’intermodalité, la mise en place de parkings de covoiturage le long des grands axes, ou encore les initiatives en lien avec le projet d’autoroutes intelligentes. Elle est également responsable des concessions des aires autoroutières. Par ailleurs, active dans le domaine des télécoms, la SOFICO est en charge du réseau wallon de fibre optique.

Enfin, elle octroie des concessions pour développer des projets d’énergies renouvelables le long des infrastructures dont elle a la gestion.

Depuis 25 ans, la SOFICO oeuvre à une Wallonie plus mobile, plus connectée et plus verte.

Plus d’information sur www.sofico.org

 

A propos du SERVICE PUBLIC DE WALLONIE (SPW)

Le SPW Infrastructures est un acteur majeur wallon dans la conception, le financement, la gestion et l’exploitation d’infrastructures de qualité au service du déploiement économique et social de la Wallonie. Il fournit aux citoyens et entreprises des infrastructures de qualité, sécurisées, accessibles à tous et respectueuses de l’environnement.

Il gère entre autres :

• les réseaux routiers et autoroutiers en ce compris leurs équipements, ouvrages d’art et dépendances dans une perspective de sécurité et de mobilité ;

• les trafics routier et autoroutier en ce compris l’information routière ;

• les ouvrages électriques, mécaniques et électromécaniques y relatifs ;

• le réseau RAVel pour ce qui concerne son déploiement, les investissements et sa promotion ;

• le développement, l’entretien et l’exploitation du réseau de fibres optiques et de télécommunications.

 

A propos de CITELUM

Filiale du groupe EDF, Citelum développe son expertise de l’éclairage intelligent dans les domaines de la signalisation routière, des mises en lumière et des services urbains connectés : vidéoprotection, gestion du trafic, stationnement intelligent, recharge de véhicules électriques, Li-Fi, capteurs de qualité de l’air et la plateforme numérique de gestion des services MUSE®.

Plus de 1 000 collectivités et industries dans le monde ont déjà fait confiance à Citelum : Mexico, São Luis, Santiago du Chili, Copenhague, Barcelone, Naples, Dijon, Sète…

Avec 2 500 salariés, le Groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 318 millions d’euros, dont 75% à l’international.

Plus d’informations sur www.citelum.fr / Twitter : @Citelum

 

A propos de LUMINUS

Luminus produit de l’électricité et fournit de l’énergie et des services énergétiques. L’entreprise est numéro 1 en éolien terrestre et en énergie hydro-électrique en Belgique. Luminus, joue également un rôle clé dans la sécurité de l’approvisionnement en Belgique grâce à plusieurs centrales électriques au gaz naturel qui compensent le caractère fluctuant du solaire et de l’éolien. Avec une capacité installée de 2054 MW en septembre 2018, elle représente environ 10 % de la capacité totale installée du pays. Elle vend de l’électricité, du gaz et des services énergétiques auprès de 2 millions de clients privés et professionnels, ce qui représente une part de marché d’environ 20 %. L’entreprise investit pour faire face aux enjeux énergétiques de demain en proposant à nos clients des solutions d’efficacité énergétique innovantes et poursuit ses développements dans le renouvelable. Elle compte près de 2000 collaborateurs. Pour la 7e année consécutive, notre entreprise se classe parmi les 64 entreprises belges élues Top Employer. Elle tire parti de sa forte présence locale et de l’expertise du groupe EDF, l’un des acteurs majeurs du secteur mondial de l’énergie.

Plus d’informations sur www.edfluminus.be

 

A propos de CFE

Fondée en 1880, CFE est un groupe industriel belge actif dans trois pôles distincts ; le pôle Dragage, Environnement et activités Offshore et Infra, est exercé par DEME, le pôle Promotion Immobilière regroupe les projets immobiliers développés par BPI et le troisième pôle Contracting, englobe les activités de construction, de multitechnique et de rail en Belgique, au Luxembourg et en Pologne.

Partie intégrante du pôle Contracting, MOBIX représente un chiffre d’affaires supérieur à 70 millions d’euros et occupent presque 600 personnes pour l’ensemble de la Belgique. MOBIX se positionne comme un entrepreneur multidisciplinaire et possède deux divisions : d’une part la division Rail, qui apporte son expertise dans le domaine des caténaires, de la signalisation, de la pose de voies et de la sécurisation, d’autre part la division Utilities qui se spécialise dans le placement d’éclairage public, la pose de réseaux de distribution de gaz et de réseaux haute, moyenne et basse tension.

Plus d’informations sur www.cfe.be

 

A propos de DIF

DIF est un gestionnaire de fonds d’infrastructures indépendant avec €5.6 milliards d’actifs sous gestion à travers sept fonds et plusieurs véhicules de co-investissement. DIF investit dans des actifs d’infrastructures greenfield et brownfield situés principalement en Europe, Amérique du Nord et Australie avec deux stratégies complémentaires :

• DIF Infrastructure V cible des investissements en capital dans des partenariats publics privés (PPP/PFI/P3), des concessions, des actifs régulés et des projets d’énergies renouvelables dont les revenus sont dérivés de contrats long-terme ou régulés et qui génèrent des cash flows stables et prévisibles.

• DIF Core Infrastructure Fund I cible des investissements en capital dans des actifs d’infrastructures de taille moyenne dans les secteurs de l’énergie, du transport et des télécoms, dont les revenus sont contractés à moyen terme et qui génèrent des cash flows stables et prévisibles.

Les équipes de DIF comptent plus de 110 professionnels, répartis dans huit bureaux situés à Schiphol (Pays-Bas), Francfort, Londres, Luxembourg, Madrid, Paris, Sydney et Toronto.

Plus d’informations sur www.dif.eu

 

Contacts presse

SOFICO

Héloïse Winandy
Porte-parole
+32 (0)495 28 43 46
heloise.winandy@sofico.org

 

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE (SPW)

Laurence Zanchetta
Porte-parole SPW Mobilité et Infrastructures
+32 (0)470 99 18 60
laurence.zanchetta@spw.wallonie.be

 

CITELUM

Céline Musso de Sta ël
Directrice de la Communication
+33(6) 12 49 29 64
communication@citelum.fr

 

LUMINUS

Anne GRANDJEAN
Directrice de la Communication
+32 (0)475 801 705
anne.grandjean@edfluminus.be

 

CFE

Ann Vansumere
Responsable de la Communication
+32 (0)497 514 386
ann_vansumere@cfe.be

 

DIF

Allard RUIJS
Partner
a.ruijs@dif.eu