L’Intermodalité en Wallonie, c’est 450 km de voies navigables et 1 665 km de voies ferrées reliées à toute l’Europe, mais aussi…

Publiée le :
10 février 2021
L’Intermodalité en Wallonie, c’est 450 km de voies navigables et 1 665 km de voies ferrées reliées à toute l’Europe, mais aussi…

En Wallonie, les cours d’eau navigables et le réseau routier sont gérés, équipés et modernisés par le SPW Mobilité et Infrastructures.
La gestion du réseau ferroviaire est, quant à elle, une compétence fédérale !

En Wallonie, la gestion, l’aménagement et l’équipement des zones portuaires reviennent principalement aux quatre ports : le port autonome du Centre et de l’Ouest (PACO), le port autonome de Charleroi (PAC), le port autonome de Namur (PAN) et le port autonome de Liège (PAL).
Ce sont eux qui aménagent les terrains situés le long de la voie d’eau et attribuent les concessions aux entreprises pour les occuper.

Un réseau fluvial qui s’adapte

Sur le réseau wallon des voies navigables, au fil des ans, on constate une diminution du nombre de bateaux, mais aussi une augmentation importante (23 %) du tonnage moyen par bateau qui affiche une moyenne de 1 020 tonnes. Tenant notamment compte de cette évolution, le SPW-MI modernise son réseau en permettant le passage de plus gros bateaux.

Curieux d’en savoir plus ?

Direction du Transport et de l’Intermodalité des Marchandises (SPW-MI)
transportmarchandises.mobilite@spw.wallonie.be