Fin du chômage de la Meuse - Les travaux prévus se sont bien déroulés !

Publiée le :
19 octobre 2022
Fin du chômage de la Meuse - Les travaux prévus se sont bien déroulés !

Mise en chômage depuis le 24 septembre, la Haute-Meuse s’est vue vidée de la majeure partie de son eau entre la frontière française et le barrage de La Plante, à Namur. Cette opération quinquennale impressionnante a permis d’effectuer l’entretien des berges, des barrages et des écluses et toutes les opérations ont pu être menées à bien malgré une période de sécheresse.
Voici un rappel des travaux effectués sur de nombreux sites durant cette période :

  • Des entretiens de berges sur le bief de La Plante : +/- 800m de réfection des berges en maçonnerie de moellons et +/- 1 500m de rejointoiement ;
  • Des entretiens de berge sur le bief de Tailfer à Profondeville : +/- 1 800m de rejointoiement et réparation locale de maçonneries des berges en maçonnerie de moellons ;
  • La reconstruction d’un mur droit en aval rive droite du barrage de Rivière, dont l’effondrement s’est produit lors des crues de 2021 ;
  • Une intervention à la porte aval de l’écluse de Hun ;
  • En aval rive droite de la sortie du Bocq, la stabilisation de berges naturelles par enrochement ainsi que la réfection d’une berge en maçonnerie de moellons ;
  • Un renforcement des pieds et culées du pont Saint-Jean à l’embouchure de la Lesse ainsi que des travaux de maçonneries sur ce même pont, faisant suite aux affouillements causés par les crues de 2021 ;
  • La réparation d’une portion de berge effondrée sur la Lesse, le long de la rue des Forges à Anseremme, suite aux crues de 2021 ;
  • Le remplacement des groupes oléohydrauliques de commandes des vérins (appareils de levage à vis) du barrage d’Anseremme ;
  • Un entretien extraordinaire des écluses d’Anseremme et de Waulsort ;
  • Des travaux de maçonnerie des berges en maçonnerie de moellons dans le chenal amont du barrage d’Hastière ainsi que des rejointoiements dans le sas de l’écluse ;
  • Les curages des débouchés de ruisseaux dans la Meuse et localement, l’évacuation de dépôts d’alluvions charriés par les crues ;

refection berges.jpg

Le SPW Mobilité et Infrastructures œuvre à rétablir dès que possible la navigation sur la Haute-Meuse, en privilégiant les biefs avec la plus forte activité marchande, tout en assurant que le remplissage des biefs n’impactera pas la navigation sur la dorsale wallonne et le transit vers la Flandre et les Pays-Bas. Les barrages de l’Eau d’Heure apportent, via la Sambre, un soutien d’étiage par un lâché modéré à 5 m³/s et coordonné au remplissage des biefs de la Haute-Meuse. Les pluies dans la nuit du 17/10 sur le bassin de l’Ourthe ont permis un apport d’eau vers la Hollande.

Voici la liste des restrictions prévues :
Haute-Meuse
La navigation a été rétablie, comme prévu, entre La Plante et Houx dès ce 17 octobre.
En raison des faibles débits, le tronçon amont (entre Houx et Givet) sera rétabli dès ce mercredi 19 octobre à 6h à tirant d’eau réduit (1,5m).
A partir du 21/10/22 à 06h00 : rétablissement de la navigation sans restriction.

Pour plus d’infos, consultez les avis à la batellerie