Service hiver - Plan neige

Pendant la période hivernale, des dangers spécifiques liés aux conditions climatiques apparaissent sur les routes. C’est donc au SPW Mobilité et Infrastructures qu’incombe la responsabilité du maintien des conditions minimales de circulation.

 

En vue d’améliorer les conditions de circulation, le service d’hiver, dont les épandages sont régulièrement évalués et reprogrammés, est organisé chaque année du 15 octobre au 15 avril.

 

Pour pouvoir décider des mesures à prendre et coordonner les opérations, il faut :

  • Connaître le terrain ;
  • S’informer sur les conditions météorologiques ;
  • Faire appel aux inspecteurs de réseau ;
  • Consulter les données du système Météoroutes, outil accessible au SPW et aux autres gestionnaires de voiries.

 

Les actions d’épandage se veulent essentiellement préventives. Néanmoins, malgré la mobilisation des moyens en personnel et en matériel pour assurer les meilleures conditions de circulation, la prudence des usagers reste de mise.

 

Nous vous rappelons donc de rester vigilant ! Même lorsque les routes paraissent dégagées, des plaques de verglas peuvent toujours subsister sur les ponts, dans les virages ou encore dans les entrées et sorties d’autoroutes.

Nous vous conseillons donc de :

panneau neige.jpg (Glatteis)

  • Bien vérifier l’état de votre véhicule ;
  • Respecter les distances de sécurité ;
  • Prévoir les équipements nécessaires ;
  • Adapter votre vitesse, éviter les mouvements brusques et limiter l’usage de vos freins ;
  • Limiter les sorties en voiture ;
  • Ne pas dépasser les épandeuses.

 

Concernant l’épandage, le stockage et la gestion du sel, les quantités en stock sont calculées en fonction de l'hiver, qu'il soit doux, moyen ou rude. Plus de 1.200 personnes sont mobilisées sur le terrain lors des offensives hivernales. 4 équipes de 2 à 3 personnes se relaient 24h/24 au sein de chaque district wallon pour assurer le service d’hiver. Au total, ce sont 660 engins d'épandage ou de déneigement qui interviendront sur plus de 8.000 km de routes et d'autoroutes du réseau régional wallon !

 

L’épandage préventif se fait avant l’apparition de givre, de verglas, de chutes de neige ou de pluies verglaçantes, ce qui permet de consommer jusqu’à quatre fois moins de sel.

 

La coordination des mesures mises en œuvre se fait au sein de la cellule d’Action routière (CAR) composée du Centre régional de crise de Wallonie ( CRC-W), de la Police fédérale de la route, du centre PEREX et des gestionnaires du réseau.

Les interventions comportent 3 phases :

  • Phase de vigilance renforcée :

Cette phase implique une évaluation permanente du réseau afin de prendre les mesures adéquates. Tous les moyens disponibles en personnel et en matériel sont mobilisés.

  • Phase de pré-alerte routière :

Cette phase est déclenchée par la cellule lors de fortes chutes de neige ou de pluies verglaçantes. L’objectif, à ce stade, est d’assurer le maintien de la mobilité et d’informer tous les acteurs concernés.

  • Phase d’alerte routière :

Lors de cette phase, la cellule peut décider de restreindre la mobilité, voire d’interdire la circulation des poids lourds articulés. Le CRC-W recommande alors à tous les usagers de limiter au maximum leurs déplacements sur la route. Les canaux d’informations à destination du grand public sont mis au fait de la situation et les engins de déblocage sont déployés.

 

Un protocole d’accord visant à mieux coordonner la gestion de ce genre de situation a été signé à l’initiative de la Wallonie, du Grand Duché de Luxembourg, de la France et de la Flandre prévoyant ainsi un échange des éléments techniques de connaissance des réseaux (cartes officielles, localisation et capacité des zones de concentration de poids lourds,…).