Transports exceptionnels

Un véhicule exceptionnel est un véhicule automobile, une remorque ou un train de véhicules qui par sa construction ou par sa charge indivisible dépasse les limites de masse ou de dimensions fixées dans le Code la route et le Règlement technique des véhicules :

 

  • Longueur :
    • véhicule unique : 12 m
    • tracteur + semi-remorque : 16,50 m
    • camion + remorque : 18,75 m
  • Largeur : 2,55 m
  • Hauteur : 4,00 m
  • Masse : 44 T pour les combinaisons à 5 essieux
  • Dépassement arrière : 3,00 m

 

Ces véhicules peuvent circuler sur la voie publique moyennant une autorisation de transport exceptionnel. Cette dernière fixe, en complément de la réglementation spécifique aux transports exceptionnels, les itinéraires et autres prescriptions en vue de préserver les infrastructures, d'assurer la sécurité routière ainsi que la fluidité de la circulation. L'autorisation est assortie d'une redevance pouvant aller de 85 à 213 € en fonction des gabarits et de la masse du véhicule exceptionnel.

 

Une coordination interrégionale

 

Un protocole d'accord interrégional et un Comité de concertation interrégionale sur le transport exceptionnel et sur d'autres questions liées au transport non conventionnel ont été établis. Ils organisent les interactions nécessaires entre les régions en matière de transport exceptionnel et permettent ainsi une approche harmonisée entre les 3 régions.

 

Le transport exceptionnel indispensable à l'activité économique

 

La production de biens étant sans cesse plus rapide, meilleure marché et de qualité croissante, le transport exceptionnel s'avère indispensable, d'autrant plus que la Wallonie constitue une région de transit. Par exemple, les pièces de ponts, d'avion ou les turbines des éoliennes nécessitent ce type de transport.

 

L'accompagnement de véhicules exceptionnels

 

En 2010, une législation fédérale prévoit l'accompagnement des véhicules exceptionnels par des opérateurs privés et plus par la Police. Il peut y avoir en fonction des gabarits jusqu'à 3 véhicules accompagnateurs.

L'escorte policière reste, cependant, obligatoire pour :

  • rouler à contresens de la circulation sur les voies publiques où la vitesse maximale autorisée est supérieure à 70km/h ;
  • franchir l'ouverture dans la berne centrale d'une autoroute ou d'une 2X2 bandes.