Autoroutes

Nichée aux confins de l'Allemagne, de la France, des Pays-Bas et du Grand-Duché de Luxembourg, la Wallonie compte 874 km d’infrastructures routières. Les autoroutes wallonnes sont d’ailleurs reprises dans le Réseau TransEuropéen de Transport (RTE-T), qui doit offrir aux citoyens européens des infrastructures aménagées pour un trafic important.

De part sa position centrale, la région wallonne se situe au cœur d'intenses activités commerciales, industrielles et financières, et a pris le parti de renforcer sa situation privilégiée comme terre d'échanges et de libre circulation. Pour drainer ces flux commerciaux, mais aussi culturels et humains, la Wallonie, a mis en place un réseau autoroutier très dense qui s'articule autour de deux grands axes :

Du Nord au Sud (Pays-Bas – France) :

  • E19 : Amsterdam – Bruxelles – Paris ;
  • E25 : Amsterdam – Liège – Luxembourg ;
  • E411 : Bruxelles – Luxembourg.

Et d'Est en Ouest (France / Grande-Bretagne – Allemagne) :

  • E40 : Ostende – Bruxelles - Liège –Cologne ;
  • E42 : Londres – Dunkerque – Lille – Namur – Liège –Trèves ;
  • E429 : Londres – Dunkerque – Lille – Bruxelles.

Depuis 2009, le réseau routier dit « structurant », qui regroupe l’ensemble des autoroutes de Wallonie et ses principales nationales, est géré par la SOFICO, Société wallonne de financement complémentaire qui permet le financement et l’accélération du calendrier des réalisations.