Elagage

L’entretien des arbres, arbustes ou encore de massifs boisés le long du réseau routier et autoroutier régional comprend la fauche, la taille, l’élagage ou encore le recépage, une  taille très courte des arbres ou arbustes.

Conformément à la loi sur la conservation de la nature de 1973, les tailles et abattages sont réalisés en dehors de la période de nidification du 1er avril au 31 juillet sauf pour un arbre présentant des risques pour la sécurité des usagers de la route. Quant aux zones sensibles à caractère écologique ou à proximité des habitations, elles sont traitées de manière spécifique et adaptée à la configuration. Le choix du traitement à mettre en œuvre se fait sur base d’un rapport préalable et doit faire l’objet d’un contrôle obligatoire.

Lors des opérations d’entretien, la morphologie de l’arbre ne doit pas changer. Son âge physiologique et son mode de réaction sont respectés. Pour toute modification de l’aspect d’un arbre, une demande de permis d’urbanisme doit être réalisée.

Concernant les massifs boisés, le SPW réalise le long du réseau des opérations de remise à niveau, ce qui consiste à revenir à un profil paysager défini. Ces remises à niveau sont réalisées le long des portions des réseaux où la sécurité des usagers l’impose et organisée en fonction des priorités des directions territoriales gestionnaires.

La hauteur des arbres dans la zone des 15 premiers mètres ne peut pas excéder la distance qui les sépare du bord de la chaussée si elle présente un risque physiologique ou de stabilité. Les arbres dont la stabilité est compromise et dont la hauteur dépasse la distance qui les sépare du bord de la chaussée peuvent être abattus.

Les plantations ligneuses d’une largeur inférieure à 10 mètres sont maintenues ou ramenées en forme arbustive par une taille qui varie entre 1 mètre et 3 mètres de haut. Les zones de plantations ligneuses d’une largeur supérieure à 10 mètres sont traitées en vue d’obtenir ou de maintenir une lisière étagée de chaque côté de la chaussée.